Gauloises (Paris 1986)

Mon père fumait beaucoup ; des brunes à l’odeur lourde et aux nuées bleues. Parfois, des ronds s’échappaient et montaient comme des méduses voulant atteindre la lumière. Mes mains dansaient dans l’atmosphère. Il m’observait, je le sentais, alors il m’envoyait plus de fumée. Noyés, nos corps disparaissaient dans les nuées.

Jardin 02

Le projet “Jardin” se poursuit avec parfois de longues pauses. Ici des essais à l’aquarelle, j’ai décidé d’explorer davantage ce qui est possible de faire au-delà du format prévu 10×10 cm. Il faut encore débrider l’imagination avant de s’imposer une contrainte. Le projet se poursuit donc dans l’exploration.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut