Madame rêve (essais de gouache)

Fin 2017, je commençai une mini BD de 16 pages : “Madame rêve”, inspirée de la chanson éponyme de Alain Bashung. En 2018 je commençais à faire la colorisation des planches en utilisant “des pinceaux numériques”. J’avais presque fini mais j’abandonnai tout. Des erreurs de dessin mais surtout la platitude d’une colorisation numérique me désespérèrent… […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut