With Love

Le vernissage, du 6 novembre 2019 de l’exposition collective à La Zone, fut le moment d’expérimenter la capacité de rébellion du public face au pouvoir établi et leurs représentants. Une rébellion douce, exutoire et bon enfant dont l’acte consistait à tamponner le portrait d’un ou plusieurs dirigeants politiques belges et étrangers. Les messages des tampons sont explicites mais leurs agressivités sont atténuées par l’esthétisme de la typo ainsi que l’ironie d’un amour contraire. Je n’ai pas fait de photos de l’installation ni du public utilisant les tampons, le moment était plus au débat qu’à l’image. Certains étaient réticents au concept, d’autres (plus nombreux) enjoués par l’expérience. Un grand merci aux liégeois qui ont participé à cette petite dissidence d’un soir.

Ci-dessous, quelques exemples de planches non découpées.